Les triptans sont efficaces, mais pas toujours et pas chez tous les patients

P. Sandor / Février 2013


Les triptans sont sur le marché depuis plus de 10 ans pour le traitement symptomatique des crises migraineuses. Ils se sont avérés très efficaces, permettant un contrôle, en quelques heures, de crises qui auparavant avaient tendance à durer des jours, et ils ont indéniablement amélioré la qualité de vie de nombreux patients.

Les effets secondaires observés par plusieurs patients peuvent certes être désagréables, par exemple le sentiment d’oppression au niveau du thorax, mais ils sont anodins.

L’expérience clinique au cours de ces années montre qu’ils sont à la fois très efficaces et bien tolérés. Ils sont cependant contre indiqués chez les patients ayant souffert d’un infarctus ou d’un accident vasculaire cérébral, ou souffrant de maladie cardio-vasculaire.

Néanmoins, les triptans ne sont pas des médicaments miracle !  On ne peut s’attendre à ce qu’ils terminent chaque crise. Il peut arriver qu’une crise ne cède pas ou que les céphalées réapparaissent le jour même. D’autre part, comme pour tout médicament, ils n’ont pas la même efficacité chez tous les patients. En cas de résultat peu satisfaisant, il vaut la peine d’essayer un deuxième, voire un troisième ou quatrième triptan, afin de trouver la molécule la plus efficace. Ces essais, peu habituels pour la majorité des médicaments, constituent pour les triptans la bonne stratégie. Trouver chaussure à son pied prend parfois du temps.